Skip to content

Insaisissable L Oeil Explication Essay

Insaisissables ou Insaisissable au Québec (Now You See Me) est un film policieraméricain de Louis Leterrier, sorti en 2013. Il met en scène quatre prestigieux magiciens réputés pour distribuer de l'argent à la fin de chacun de leur spectacle, et le combat des forces de l'ordre pour les arrêter.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un illusionniste, Daniel Atlas (Jesse Eisenberg), son ancienne assistante, Henley Reeves (Isla Fisher), un prestidigitateur pickpocket, Jack Wilder (Dave Franco), et un mentalistehypnotiseur aigrefin, Merritt McKinney (Woody Harrelson), sont recrutés par un mystérieux anonyme. Un an plus tard, ils forment « Les 4 Cavaliers », un groupe d'illusionnistes conduits par le charismatique Daniel Atlas. Ils font d'abord un show à Las Vegas, dans lequel ils surprennent le public en cambriolant, en direct et à distance, une banque en France et en faisant pleuvoir sur le public les billets de banque volés. Puis, à La Nouvelle-Orléans, ils dérobent les millions de leur mécène, Arthur Tressler, un assureur n'ayant pas indemnisé les victimes de Katrina, afin de les répartir sur les comptes bancaires du public, composé d'invités floués par Tressler.

Dylan Rhodes (Mark Ruffalo), un agent du FBI, est déterminé à arrêter les illusionnistes avant qu'ils mènent à bien un projet de cambriolage beaucoup plus ambitieux, mais il se voit obligé de faire équipe avec Alma Dray (Mélanie Laurent), une détective française d'Interpol dont il se méfie immédiatement. Dans son désespoir devant la difficulté de l'enquête, Dylan contacte Thaddeus Bradley (Morgan Freeman), un animateur de télévision qui démonte les tours des magiciens dans ses émissions. Il leur révèle les secrets des illusionnistes, en les assurant que le vol de la banque a été réussi grâce à des déguisements et des trucages vidéo. Dylan et Alma s'accordent finalement sur le fait que « les Quatre Cavaliers » disposent de l'aide d'une cinquième personne et que sa capture est la clé de l'enquête.

Alors que la pression monte et que tout le monde attend le spectaculaire show final des « 4 Cavaliers », Dylan et Alma s'efforcent de coincer le groupe d'illusionnistes...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Now You See Me
  • Titre français : Insaisissables
  • Titre québécois : Insaisissable
  • Réalisation : Louis Leterrier
  • Scénario : Edward Ricourt, Ed Solomon et Boaz Yakin, d'après une histoire d'Edward Ricourt et Boaz Yakin
  • Direction artistique : Kim Jennings, Scott Plauche et Thomas Valentine
  • Décors : Peter Wenham
  • Costumes : Jenny Eagan
  • Photographie : Larry Fong
  • Montage : Robert Leighton
  • Musique : Brian Tyler
  • Production : Alex Kurtzman, Roberto Orci
  • Production déléguée : Bobby Cohen, Stan Wlodkowski et Boaz Yakin
  • Sociétés de production : Kurtzman Orci Paper Products, See Me Louisiana et Summit Entertainment
  • Sociétés de distribution : Summit Entertainment, SND
  • Budget : 75 millions de dollars[1]
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur - 35 mm - 2,35:1 - son Dolby Digital
  • Genre : Thriller, film de casse
  • Durée : 115 minutes
  • Dates de sortie[2] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[3] et RS Doublage[4] et Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[5]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques mitigées de la part de la presse, obtenant 50 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes pour 149 commentaires collectés et une moyenne de 5,710[6], une moyenne de 50100 sur le site Metacritic pour 35 commentaires collectés[7] et une note moyenne de 2,45 sur le site AlloCiné pour 16 commentaires collectés[8]. Les critiques reprochent au film son côté brouillon qui ne masquerait qu'à peine son manque de fond. Ainsi pour Le Monde : « Aux commandes, Louis Leterrier (...), spécialisé dans les films d'action commerciaux, et dont la mise en scène est loin d'être aussi habile que celle dont sont crédités ses magiciens. » Et pour TéléCinéObs : « À l’arrivée, une bouillie de film d’action hystérique, niaiseux et beaufisant, dans laquelle se dissolvent des personnages en carton et une espièglerie en mousse. ».

En revanche, il est très bien accueilli par le public, obtenant 71 % d'avis positifs des spectateurs sur le site Rotten Tomatoes pour 169,565 notes et une moyenne de 3,85, une note de 6,910 sur le site Metacritic pour 455 votes [7]. Il obtient une note de 7,310 sur IMDb pour 292 326 notes[9] et une note de 4,05 sur le site AlloCiné pour 15 656 notes[10].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a eu un large succès au box-office se plaçant à la seconde place lors de sa sortie, après Fast and Furious 6 et devançant After Earth, récoltant plus de 29 millions de dollars pour son week-end d'ouverture aux États-Unis[1].

Suite[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Insaisissables 2.

Le , à la suite du succès important du film au box-office, le président de Lionsgate Jon Feltheimer annonce la mise en chantier d'une suite, dont le tournage débutera en 2014[12]. En , le Français Louis Leterrier, réalisateur du premier film, est confirmé pour cette suite[13]. Cependant, courant 2014, Jon M. Chu est officiellement annoncé comme réalisateur du film[14]. Insaisissables 2 (Now You See Me 2) sort en 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d(en)« Now You See Me », sur Box Office Mojo(consulté le 4 juillet 2014)
  2. ↑(en)Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. ↑« Fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 29 janvier 2013, m-à-j le 29 juillet 2013
  4. ↑« Deuxième fiche de doublage V. F. du film » sur RS Doublage, consulté le 9 juillet 2013
  5. ↑« Fiche de doublage VQ du film » sur Doublage Québec, consultée le 14 novembre 2013
  6. ↑(en)« Now You See Me », sur Rotten Tomatoes(consulté le 30 décembre 2013)
  7. a et b(en)« Now You See Me », sur Metacritic(consulté le 30 décembre 2013)
  8. ↑« Insaississables : Critique Presse », sur AlloCiné(consulté le 30 décembre 2013)
  9. ↑(en)« Now You See Me : Ratings », sur IMDb(consulté le 30 décembre 2013)
  10. ↑« Insaississables : Critique Spectateurs », sur AlloCiné(consulté le 30 décembre 2013)
  11. a et b« Insaisissables », sur JP's Box Office(consulté le 4 juillet 2014)
  12. ↑(en) Simon Brew, « Now You See Me to get sequel », Den of Geek, (consulté le 17 janvier 2015)
  13. ↑« Louis Leterrier à la barre de la suite d’Insaisissables », sur Allociné, (consulté le 17 janvier 2015)
  14. ↑« Insaisissables 2 : Changement de réalisateur », sur BrainDamaged.fr, (consulté le 17 janvier 2015)
Publiée le 01/08/2013

En ayant vu la BA, il semblerait que moi (et pas mal de personne apparemment) nous soyons attendu à un film bien coriace qui nous en aurait mis plein la vue tant niveau rebondissement que niveau visuel. Pour le coup, un peu décevant... Je suis magicien moi même donc tout de suite on pourra me dire que je suis pas objectif et blablabla. Hors là où je veux pointer le doigt ce n'est pas temps le fond "Magie" mais plutôt la mise en scène et l'exploitation du scénario. Le début du film est génial, présentation des personnages principaux de manière rythmée, chacun à sa particularité, et leur rencontre est originale. Puis passé le titre après le générique on dirait que le soufflé retombe au fur et à mesure. Des scènes sont très longue, inutilement à mon sens; Spoiler: Leurs premier tour de magie à Las Vegas, quasi 12 minutes pour montrer quelque chose qui en 5 ou 6 minutes aurait eu plus d'impact avec plus de rythme. Ensuite nous avons les plusieurs scènes de poursuite qui semble être les seuls moment de véritable action du film, une ça va, deux c'est ok mais à la troisième...c'est un peu barbant et répétitif. De plus, pour les chiants très lourds qui adore chercher la morale ou l'éthique des films comme moi ;-), je me disais quand même que ce film est un peu contradictoire avec le message qu'il porte. En effet, on nous sert un discours sur le milieu des magiciens auquel j'ai parfaitement adhéré à savoir que la magie n’existe que dans nos cœur, que dans la réalité il y a toujours une solution logique et que ceux qui prétendent avoir de vrais pouvoirs ne sont que des charlatans. Ok, très bien, la magie est importante pour nous les mortels, nous avons besoin de rêver et de croire en des choses inexplicables ( je serais pas magicien si mon but n'était pas d'offrir du rêve l'espace de quelques instants). Mais le film nous présente quand même des choses réellement inexplicable, absolument impossible à faire sans la magie des effets spéciaux vous me suivez? Si le film veut nous faire comprendre que la magie n'est que rêve et non réalité, pourquoi partir dans du fantastique. Parce qu'en fait il y parait que ces magiciens ont quelques vrais pouvoirs...vrai faux charlatans alors? A vous de voir. Surtout qu'ils se gênent pas pour "débiner" le secret de certains tours encore présenter de nos jours et qui aurait mérité plus de respect vis à vis du secret ou des magiciens qui s'en servent...bref! Un peu contradictoire à mon sens mais bon, ce n'est que mon avis. Cela m'a quand même dérangé. Je prend en exemple un véritable chef d'oeuvre sur la magie "Le prestige" où là on nous sert que les magiciens ne sont que des hommes se battant pour des trucages et c'est ce qu'ils font! Ils n'ont pas de super pouvoir Spoiler: (si ne c'est pour l'illusion finale mais c'est la partie fantasque du film pour nous faire rêver). Mais revenons en à "Insaisissable", le dernier point que je souhaiterais pointer du doigt c'est un peu l'incohérence de certaines situations notamment: Spoiler: Le miroir qui leurs sert à dissimuler le coffre fort à la fin, quelqu'un peut me dire d'où ils le sorte? Comment ils l'ont amené jusque là alors que visiblement la porte d'entrée de la banque est une porte standard? Comment l'ont il installé? A quatre quand même cela me parait bien compliqué à moins d'avoir grue, poulie et tout le tralala mais personne ne semble s'être rendu compte d'une pareil intrusion dans la banque. Ils ont pas fait ça en 1h quand même...si? L'autre exemple qui m'a sauté aux yeux c'est: Spoiler: Le bâtiment à la fin sur lequel ils sont pour leurs "Final". Quelqu'un peut me dire qui à prit le temps de faire cette installation électrique de fou et digne des meilleurs animations murale d'immeuble qui soit? Ils sont électricien ou magicien? Peut être les deux mais une fois encore à quatre, pareil installation me semble vraiment colossale pour qu'ils ai pu le faire sans, qu'une fois encore, personne ne s'en rendent compte... Des incohérences, il y en a d'autres mais on va pas tout déballer ici, je pense qu'elles sautent vraiment aux yeux. Ce que je voulais surtout expliqué par là c'est que je m'attendais à un film "réaliste" mettant en avant des vrais prestidigitateurs comme dans le prestige et qui ce serait servit de leur "trucs" réaliste pour accomplir leurs "mission". Hors ici le film est entre les deux: moitié situation plus ou moins réaliste, donc concevable, et moitié fantastique et délirant au possible. Dommage...en tout cas pour moi, c'est pas vraiment ce que nous vend la BA... Dommage aussi pour les zones d'ombres qui resteront dans l'ombre quand le film se termine. Quelques questions sur l'histoire non éclairée c'est un peu frustrant je trouve, surtout qu'on ne nous laisse pas vraiment de réponses potentiel comme dans "Inception" par exemple. Une fois que c'est fini et bien c'est fini, il y a pas d'explications. Snif... Spoiler: ( On a jamais retrouvé le corps de Lionel après son tour où il s'est noyé, il est passé où? On nous dit juste qu'il a jamais su se libérer du coffre..et donc? La confrérie de "Loeil" c'est quoi ou qui pour finir? Ils vont où nos magicien quand ils disparaissent sur le manège? C'était un prétexte pour les motiver ou alors "L’œil" existe vraiment? mais dans ce cas on ne sait pas ce que c'est ni ce qui s'y passe..dommage car même pas une mini potentiel réponse qu'on nous aurait juste suggérer, là rien!) Maintenant, avant de me faire dire que je descend le film en flèche je tiens à préciser que je lui met la moyenne car c'est un film original qui sort des sentiers battus et rebattus, que la brochette d'acteur est vraiment excellente et qu'on sent parfaitement leurs plaisir et leurs aisance à incarner ces personnages, que le film est un assez bond thriller malgré quelques abracadabrance et une chute surprenante quoique illogique dans le fond...mais bon. Qu'on ai aimé ou pas, je pense qu'on se dira tous "Merde je m'y attendais pas" en arrivant sur la chute. Et enfin, puisque le cinéma est là pour nous distraire, il faut reconnaître que l'ensemble du film était très distrayant...donc à voir ;-). Merci de votre attention!

Partagez :FBfacebookTWTweetG+Google